Mode de vie

Le zéro déchet

Dans cet article on va parler du zéro déchet parce que ce mode de vie on le pratique depuis des années et qu’il nous fait du bien !

La poubelle d’un Français représente environ 500kg par an. 30% de celle-ci sont constitués des déchets organiques qui pourraient être compostés et les 70% restants, de déchets recyclables qui ne sont pas triés ou pas pris en charge par le centre de tri de la commune.

En effet, un des problèmes majeurs du recyclage est que les consignes de tri ne sont pas nationales, ainsi dans certaines villes les pots de yaourt sont recyclés, dans d’autres, il sont considérés comme des erreurs de tri. Autre difficulté, les codes couleurs des poubelles varient, à Paris par exemple, les poubelles vertes sont celles des déchets ménagers, ailleurs elles accueillent le verre, la poubelle jaune pour le tri ici peut être bleue dans le département voisin.

Il est impératif de normaliser enfin les consignes de tri et codes couleurs des poubelles afin de faciliter la vie des citoyens et permettre la pratique du tri dans de bonnes conditions.

Cependant, si le recyclage est une très bonne chose il ne faut pas oublier qu’il représente un coût énergétique important. Le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas.

Alors bienvenue dans le zéro déchet !

Ce mode de vie est une excellente manière de reprendre le contrôle de sa consommation. Il y a 5 grands principes que l’on appelle les 5R :

Refuser, ce dont nous n’avons pas besoin.

Réduire, ce dont nous avons besoin que nous ne pouvons refuser.

Réutiliser, ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser, ni réduire.

Recycler, ce que nous pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser.

– Et enfin composter (rot en anglais) le reste.

Ces principes peuvent paraitre compliqués mais le processus se fait de lui même une fois que l’on a pris l’habitude de refuser toutes les choses inutiles qui encombrent nos vies. Attention cela ne signifie pas retourner à l’âge de pierre et s’éclairer à la bougie, il s’agit de revenir à une consommation intelligente, active, réfléchie.

Au delà des bénéfices sur la santé, le budget, l’environnement (réduction importantes des déchets, arrêt des achats dictés par la publicité, réduction du gaspillage alimentaire, vestimentaire et matériel…), le zéro déchet permet de se concentrer sur des aspects de nos vies beaucoup plus importants que la consommation à outrance. On se remet à être plutôt qu’à avoir, à vivre plutôt qu’à posséder. Et la joie de découvrir toutes ces nouvelles choses, d’agir, de pouvoir changer le monde à notre échelle.

Ce mode de vie mène très souvent au minimalisme, qui nous aide à épurer nos têtes, nos lieux de vie, nos possessions. On se désencombre et on découvre d’autres manières de consommer, on se concentre sur l’essentiel et surtout on s’aperçoit du pouvoir que l’on a et que l’on oublie trop souvent. Au lieu de subir ce monde, cette société qui nous exaspèrent et nous dépassent pourquoi ne pas faire en sorte de changer les choses à notre niveau ?

 

Pour en savoir plus sur la problématique des déchets

Le site de l’ADEME

Pour se lancer dans le zéro déchet

Un excellent livre sur les déchets

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *