Actualités

Comment ça marche une épicerie vrac ?

On nous demande souvent comment ça marche une épicerie de vrac, on nous dit parfois que le vrac c’est sale, pas pratique, difficile. Alors on va vous faire découvrir les coulisses d’une épicerie pour qu’elle n’ait plus de secret pour vous !

Tout d’abord le conditionnement. Dans une épicerie de vrac, il y a des bacs à pelles (sorte de grosses boîtes où l’on met certaines denrées alimentaire) et des silos à gravité (grands tubes rectangulaires avec une poignée qui permettent de faire « couler » les aliments secs comme le riz ou les amandes). Les bacs et les silos peuvent être de tailles différentes et la matière dont ils sont fabriqués est très importante car plus ils sont lourds et moins ils sont maniables.

Pour remplir ces bacs et silos nos fournisseurs nous livrent les denrées alimentaires dans des cartons, des sacs ou des pots de différents poids allant de 3kg (bonbons) jusqu’à 25kg (flocons d’avoine). Sachant que 25kg est le maximum en terme de charge que peut porter un homme sur son lieu de travail. Autant vous dire que 25kg de flocons d’avoine, de riz ou d’amandes c’est lourd, très lourd !

Sur chaque sac contenant les denrées il y a une étiquette avec plusieurs informations obligatoires comme le nom du fournisseur, la date de péremption et le numéro de lot. Ces étiquettes doivent être conservées précieusement avec la date de remplissage d’un nouveau bac. Toutes ces données sont très importantes pour la traçabilité des produits. Si l’intégralité du sac ouvert ne rentre pas dans un bac on peut le refermer soigneusement et remplir dès que possible. Sachant que chaque bac doit contenir un seul lot à la fois, on ne mélange pas deux lots différents de denrées alimentaires pour simplifier la traçabilité des produits et éviter les contaminations potentielles. 25kg ça peut paraitre énorme mais si c’est un produit qui a du succès, comme les amandes, les 25kg peuvent être vendus en 2 jours. Une fois qu’un lot entier a été vendu et que nos fournisseurs nous livrent de nouveaux lots on doit obligatoirement nettoyer le bac ou silo avant de le remplir avec le nouveau lot. C’est maintenant que l’on va parler d’hygiène.

Le vrac demande énormément de rigueur et d’entretien car les produits n’ont pas d’emballages protecteurs. Si quelques amandes tombent par terre pendant le remplissage d’un silo on les jette. On doit nettoyer le plus souvent et le plus efficacement possible le magasin, les outils servant à attraper les aliments (pelles, pinces etc), l’extérieur et intérieur des bacs et silos, les becs verseurs, la réserve, bref tout ce qui est en contact avec les produits. D’ailleurs une excellente manière de voir si le magasin où vous faites vos courses en vrac est sérieux c’est vraiment la propreté générale du lieu, si tout est impeccable c’est signe d’une certaine rigueur, si au contraire vous constatez que souvent les pelles sont sales, les bacs pas très propres il ne faut pas hésiter à poser des questions au gérant et lui en parler.

Les bacs et silos sont nettoyés à chaque fois que l’on change de lot et systématiquement après une contamination quelconque (mites, charançons etc). Le nettoyage demande beaucoup de temps et d’énergie mais c’est indispensable.

Le travail dans une épicerie de vrac est très fatiguant, car outre l’accueil les clients et la caisse qui sont des taches gourmandes en énergie, toute la gestion du lieu et des aliments est aussi très énergivore. Comme client on ne rend parfois pas compte de tout le travail avant la mise en rayon. Pour ce métier il faut être extrêmement motivé et rigoureux. Après c’est que du bonheur, quand on fait découvrir de délicieux produits à nos clients, quand on fait de belles rencontres, quand on partage des trucs et astuces, quand on soutient des producteurs locaux etc.

Voilà pour ce petit aperçu, on espère que cet article vous plaira et vous permettra d’en savoir un peu plus sur le fonctionnement d’une épicerie vrac.

 

2 réflexions au sujet de “Comment ça marche une épicerie vrac ?”

  1. Bonjour,
    Est-ce que les contenants de vos fournisseurs sont repris par ceux-ci ou sont recyclables ou …?
    Merci pour votre réponse
    Corinne Meunier

    1. Bonjour, ça dépend des fournisseurs. Certains les reprennent, d’autres font des emballages compostables ou consignés, d’autres rien. En tout cas dans nos choix de produits on privilégie toujours le plus zéro déchet et durable.
      Merci pour votre commentaire, bonne journée à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *